preloader
Informations de contact
14 Rue Clemenceau, 57185 Clouange
contact@tulipcommerce.com
Tél: +33 612 708 921

L’art du SEO appliqué au e-store, épisode 2 : l’architecture du site web

Après les mots-clés, l’architecture du site web ! Dans notre série sur l’art du SEO appliqué à la boutique en ligne, nous vous proposons aujourd’hui d’aborder la deuxième étape de toute stratégie de référencement naturel : l’organisation “On Site”.

Que vous soyez responsable SEO d’une boîte de commerce en ligne, un growth hacker qui cherche à maximiser son trafic ou simplement le patron d’un petit commerce qui souhaite donner un (gros) coup de pouce à son volume de vente, vous allez pouvoir capitaliser sur les techniques SEO proposées dans cette série pratique.

Comme à l’accoutumée, Tulip Commerce vous propose des recommandations détaillées, applicables par les utilisateurs non-avertis et prêtes à l’emploi.

E-store SEO : l’architecture du site web

Les trois règles d’or de l’architecture de votre boutique en ligne

Pourquoi la recherche des mots-clés intervient avant la définition de l’architecture du site web ? Théoriquement, c’est la meilleure approche pour une raison simple : cela vous permet d’avoir les mots-clés les plus forts en tête pour nommer vos pages et vos catégories, voire parfois de penser la structure selon un fil rouge de mots-clés. Rassurez-vous, l’architecture d’une boutique en ligne est réversible. Donc si vous avez déjà une boutique en ligne opérationnelle, vous allez pouvoir agir sans problème. Il va simplement falloir attendre que le robot Google “digère” les modifications à l’occasion des prochains crawls et réaliser des redirections.

Qu’est-ce que l’architecture d’une boutique en ligne ? Il s’agit de la façon dont vous organisez la navigation, les pages de catégorie et les pages de produits. L’objectif est simple : afficher le contenu le plus user-friendly et réduire le nombre de clics pour le trouver.

Pour réussir le défi de l’architecture de votre boutique en ligne, il va falloir respecter trois règles d’or : 

  1. L’architecture doit être simple et évolutive : vous devez être en mesure d’ajouter des produits voire une catégorie entière sans revoir toute l’architecture.
  2. Toutes les pages de vente doivent être accessibles en moins de trois clics.
  3. Utilisez les mots-clés stratégiques pour créer des permaliens optimisés et des catégories calquées sur les recherches de vos buyer personas.

Architecture de votre boutique en ligne : ce qu’il ne faut surtout PAS faire

Evitez à tout prix les organisations en longs sillons avec une ligne droite inévitable avant d’arriver à la catégorie souhaitée. C’est notamment le cas des boutiques en ligne qui forcent le choix d’une langue ou d’une région géographique avant d’aboutir à la page d’accueil. 

Analysons l’exemple ci-dessus. Il faut jusqu’à 5 clics pour aboutir à certaines pages de produit (dernière ligne, en bas à gauche). De plus, si vous souhaitez ajouter une catégorie ou une page produit, il va falloir la cacher dans les profondeurs de votre boutique en ligne… ce qui n’est ni user ni SEO-friendly.

Architecture de votre boutique en ligne : ce qu’il faut impérativement faire

La page d’accueil est celle qui a le plus de jus SEO dans l’écrasante majorité des cas. C’est la page de votre boutique en ligne la plus susceptible d’être bien classée car elle concentre généralement des mots-clés, des liens, des photos… et elle est “crawlée” en premier par le robot de Google. Il faut donc bien gérer ce jus SEO pour le transmettre aux pages internes. 

Considérez votre boutique en ligne comme un système d’irrigation. L’eau est le “jus SEO”, les plantes sont vos pages internes, et les tuyaux sont les liens internes. Si les tuyaux ne sont pas organisés intelligemment, certaines plantes resteront sans eau et mourront. Dans notre analogie, des pages internes ne recevant pas assez de jus SEO de la part de votre page d’accueil pourriront dans les profondeurs de Google. CQFD.

Evidemment, on va ici “irriguer” les pages les plus susceptibles de vendre. Il est impossible de TOUT classer sur la première page. Mais comment choisir les pages à irriguer du jus SEO de la page d’accueil via du linking interne ? Il y a plusieurs façons de le faire, mais elles doivent toutes s’inspirer de la réalité commerciale : 

  • Vous pouvez choisir les pages des produits qui vendent le plus. On est sûr de leur potentiel commercial… on va donc les booster davantage (approche quantitative)
  • Vous pouvez choisir les pages des produits sur lesquels vous avez la plus grande marge (approche qualitative).
  • Vous pouvez choisir les pages des produits qui ne reçoivent pas beaucoup de trafic, mais c’est un pari risqué, à moins d’avoir un vrai avantage compétitif (prix bas, produit “rare”, etc.).

NB 1 : si votre page d’accueil a 0 jus SEO, les liens internes vers les pages produits n’auront aucun impact sur votre positionnement Google. Comment obtenir du jus SEO sur votre page d’accueil ? En élaborant et en exécutant une stratégie de Netlinking. Tulip Commerce peut le faire pour vous.

NB 2 : Si votre boutique en ligne est déjà en place, ne changez rien avant d’avoir consulté un expert comme Tulip Commerce. Il faut en effet mettre en place des redirections entre les anciennes et les nouvelles pages pour ne pas perdre votre trafic et votre jus SEO, aussi infimes soient-il.

Une boutique en ligne réalisée dans les règles de l’art aura une architecture qui ressemble à ça : 

La page d’accueil irrigue toutes les pages des catégories, et il faut deux clics pour atteindre un produit.

Conseil de pro : assurez-vous d’inclure une section « Produits associés » sur chaque page produit. Cela ajoutera des liens internes plus pertinents tout en augmentant votre ticket moyen. 

A vous de jouer !

En continuant à naviguer sur le site vous déclarez acceptez leur utilisation.
×

Bonjour!

Laissez un message à un de nos représentants ou envoyez-nous un e-mail à hello@tulipcommerce.com

× Comment puis-je vous aider ?