preloader
Informations de contact
14 Rue Clemenceau, 57185 Clouange
contact@tulipcommerce.com
Tél: +33 612 708 921

L’art du SEO appliqué à la boutique en ligne, épisode 5 : quid du SEO local ?

Après les mots-clés, l’architecture du site web, l’optimisation On Page et le volet technique, Tulip Commerce vous propose aujourd’hui de passer en revue les facteurs clés du SEO local. L’idée ici est de booster la visibilité de votre boutique en ligne dans votre zone de chalandise, notamment si vous disposez d’un point de vente physique.

Ce guide pas-à-pas s’adresse à la fois aux chargés de référencement, aux webmarketers et aux petits commerçants qui souhaitent acquérir les bases du référencement local pour optimiser leur visibilité à moindre coût et surtout donner un coup de pouce à leur chiffre d’affaires. Décryptage…

Boutique en ligne : quid du SEO local ?

Qu’est-ce que le référencement local ?

Commençons par un rappel des bases… puis une bonne nouvelle. Le but ultime de toute stratégie de référencement est d’améliorer le positionnement d’un site web sur les moteurs de recherche pour une certaine requête. Votre boutique en ligne commercialise des capsules de café bio, et votre point de vente est situé rue Winston Churchill, dans le centre-ville de Metz ? Votre objectif, par exemple, sera que le site web de votre boutique ressorte en première position Google avec la requête “Café bio Metz”. 

La bonne nouvelle, c’est que cet objectif est aujourd’hui à la portée de tous, car l’algorithme de Google est passé d’un fouillis ultra-technique et parfois illogique à un véritable concentré de bon sens et d’expérience utilisateur. En d’autres termes, pour atteindre les premières positions, synonymes de visibilité et donc de ventes, vous allez simplement devoir vous appliquer. On vous explique.

Le SEO ou référencement local est la conséquence directe d’une évolution du modus operandi de Google : le moteur de recherche affiche désormais des résultats adaptés à la position géographique de l’internaute. Dans la pratique, une simple recherche “Café bio” réalisée par un utilisateur messin qui se trouve dans les environs du centre-ville affichera votre boutique avec vos horaires, le trafic actuel, le chemin le plus court pour y accéder, un bouton pour vous appeler ou vous envoyer un message (Google’s Business Messages), les avis de vos clients, etc. Mais pour cela, vous allez devoir réaliser quelques paramétrages et travailler votre SEO local aux petits oignons. Voici comment.

#1 Votre boutique sur Google My Business

Avant d’aller plus loin, il faut savoir que le SEO local n’est pas applicable à tous les commerces. Si vous êtes un Pure Player (activité sans point de vente physique), vous n’êtes pas vraiment concerné… à moins de suivre une stratégie SEO multi-site pour accaparer des positions sur les principaux lieux où se situent vos clients mais ça, c’est une autre histoire.

Qu’est-ce que Google My Business ?

La première étape de toute stratégie de référencement locale consiste à revendiquer ou réclamer la fiche de votre établissement sur Google My Business (GMB). Il s’agit d’un service gratuit qui a fait son apparition en 2014. Il propose aux commerçants (entre autres) un annuaire complet, qualifié et surtout très visible pour toutes les requêtes concernant une zone géographique donnée. 

La fiche GMB apparaît en haut, à droite de la page des résultats de Google avec toutes les informations signalétiques de l’entreprise en question. Des photos, un graphique d’affluence, une FAQ avec les questions les plus fréquentes et les recherches associées ont récemment fait leur apparition sur la fiche GMB. Voici la fiche Google My Business de notre client Lina Coiffure

Comment revendiquer votre page Google My Business ?

Commencez par vous connecter sur Google My Business, puis connectez-vous avec votre compte Google. Cliquez ensuite sur “Suivant”. Google vous demandera alors de créer un compte GMB pour votre établissement. Remplissez le formulaire avec les informations demandées : 

  • Informations signalétiques
  • Secteur d’activité
  • Principale zone de chalandise
  • Horaires
  • Parfois, Google vous demandera de positionner votre établissement sur une carte intéractive
  • La chaîne dont votre établissement est membre (le cas échéant)
  • Un numéro de téléphone et/ou l’URL de votre site web.

Google vous demandera par la suite de sélectionner une option de validation. Si Google vous indique que votre établissement existe déjà, vous allez devoir passer par la revendication de la propriété. Après avoir validé votre demande, vous allez recevoir un courrier postal de la part de Google avec un code validation. Saisissez-le sur Google My Business et cliquez ensuite sur “Valider”. Suivez les instructions à l’écran.

La dernière étape consiste à vous inscrire en tant que responsable de votre établissement. Pour ce faire, suivez ce guide de Google. Nous vous fournissons volontairement le lien du tutoriel du géant américain dans la mesure où le mode opératoire pour cette inscription a changé trois fois dans les deux dernières années.

#2 Votre boutique en ligne dans les annuaires locaux

Les annuaires locaux sont essentiels pour votre visibilité sur votre zone de chalandise, mais aussi et surtout pour disposer de liens externes entrants (ou backlinks entrants) qui boosteront votre site web sur Google. 

On parle ici des organes de presse, des magazines, des sites spécialisés dans les communiqués de presse mais aussi et surtout des annuaires qui font autorité comme les Pages Jaunes. L’inscription est généralement gratuite. Charge à vous de vous informer sur les annuaires de votre région pour y inscrire votre établissement.

Plus globalement, et si vous disposez d’un point de vente physique, nous vous conseillons de vous rapprocher des blogs locaux les plus consultés pour y faire du publi-rédactionnel.

#3 L’omniprésence des mots-clés locaux

Enfin, et toujours dans l’éventualité d’un point de vente physique couplé à une boutique en ligne, nous vous conseillons d’intégrer le nom de votre commune, de votre arrondissement, de votre département voire de votre quartier (si la concurrence est rude dans votre secteur) dans les pages les plus importantes de votre site web, comme la page d’accueil et la page qui liste les produits que vous proposez.

Intégrez votre mot-clé local dans le méta-titre (après un signe “Pipe” ou “|”), le permalien, la méta-description, l’introduction et éventuellement les titres H2 de votre page. Si vous commercialisez du mobilier de bureau, vous pouvez par exemple choisir le méta-titre suivant sur votre page d’accueil :

“Nom_de_votre_entreprise, vente de mobilier de bureau | Metz (57)Si vous intervenez dans plusieurs localités, nous vous conseillons de créer plusieurs pages locales, voire de créer un site par localité. Tulip Commerce peut le faire pour vous ! Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article sur les trois principaux piliers du SEO local.

En continuant à naviguer sur le site vous déclarez acceptez leur utilisation.
×

Bonjour!

Laissez un message à un de nos représentants ou envoyez-nous un e-mail à hello@tulipcommerce.com

× Comment puis-je vous aider ?