preloader
Informations de contact
14 Rue Clemenceau, 57185 Clouange
contact@tulipcommerce.com
Tél: +33 612 708 921

L’art du SEO appliqué au e-store, épisode 1 : la recherche des mots-clés

E-store SEO: la recherche des mots-clés

Préparez-vous à potasser le guide SEO le plus complet sur le référencement des boutiques en ligne. Vous allez pouvoir capitaliser sur les techniques proposées quel que soit votre profil : responsable SEO d’une boîte de commerce en ligne, un growth hacker qui cherche à doper son trafic, mais aussi et surtout le patron d’une petit commerce qui cherche à maximiser son volume de vente (et qui n’a pas peur d’aller au charbon pour apprendre).

Aujourd’hui, nous nous intéresserons à la première étape de toute stratégie SEO : la recherche et l’évaluation des mots-clés. C’est parti !

Objectif : un trafic gratuit, récurrent et à forte conversion

Avant de commencer, voici un facteur de réassurance que peu d’e-commerçants connaissent : le référencement est, de loin, le type de “campagne marketing” ayant le meilleur retour sur investissement (ROI). Il s’agit tout simplement d’améliorer la visibilité de votre boutique… comme on le ferait avec un magasin physique que l’on déplacerait d’une ruelle discrète à une galerie marchande et bondée. Et pourtant, l’écrasante majorité des boutiques en ligne sont réalisées sans aucune espèce de considération pour Google… si ce n’est l’attirail standard des outils utilisés pour la création de la boutique et imposé par le CMS.

Alors oui. La publicité payante, le community management et le blogging sont importants. Mais ils nécessitent un effort constant, quasi-quotidien, avec un investissement continu. Le SEO n’a que l’inconvénient du démarrage : ça démarre en mode diesel… mais une fois que vous avez LA position sur LA requête qui fait mouche, vos ventes sont sur pilotage automatique. Il suffit alors de se baisser pour récolter les fruits (et les euros).

En somme, voilà ce qu’on vise : un trafic “gratuit”, récurrent et à forte conversion.

Que risque-t-on en négligeant cette étape ?

Elle marque le lancement de votre campagne de référence pour décrocher le Graal, à savoir la première position ou, au moins, la première page Google sur des requêtes concurrentielles et/ou ultra-ciblées. Une meilleure position = plus de clics = plus de ventes (si tout va bien).

Avant de vous montrer comment faire, voici ce que vous risquez si vous ratez (ou négligez) cette étape : 

  1. Vous ciblerez des mots-clés trop concurrentiels, et vous n’arriverez pas sur la première page de Google. Exemple : “chaussures pas chères”, “PC Dell” ou encore “salon de coiffure à Paris”.
  2. Vous choisirez des mots-clés très peu recherchés par vos prospects, ce qui minera votre trafic à la fois en quantité et en qualité (mauvais ciblage).

Ces deux situations se traduisent par un ROI quasi-nul. En somme, vous allez perdre du temps et éventuellement de l’argent si les mots-clés choisis sont trop ou pas assez ambitieux. Le juste-milieu peut être difficile à trouver. Mais une fois que vous l’aurez, votre chiffre d’affaires va décoller. On vous explique comment.

Qu’est-ce qu’un “bon” mot-clé pour une boutique en ligne ?

Le choix des mots-clés se base sur trois principaux critères. Deux sont techniques, le troisième est directement lié à votre coeur de métier… Voici le triptyque en question : 

  1. L’intensité concurrentielle du mot-clé : combien de concurrents sont déjà positionnés sur ce mot-clé ?
  2. Le nombre d’internautes qui saisissent cette requête sur Google ;
  3. Le niveau commercial du mot-clé, ou ce que l’on appelle “l’intention commerciale”. 

Les deux premiers éléments sont mesurables par Google KeyWord Planner. Vous vous en doutez, c’est le point numéro 3 qui vaut de l’or ! Attardons-nous donc sur ce point.

L’intention commerciale : ou le mot-clé aux oeufs d’or !

L’intention commerciale revient à se poser la question suivante : où en est l’internaute dans sa décision d’achat ? Un utilisateur qui écrit “Meilleur smartphone” sur Google est encore dans la phase de recherche. Il n’est pas encore prêt à acheter. Nous ne chercherons donc pas à le cibler dans le cadre d’une boutique en ligne… mais plutôt dans le cadre d’un blog, car ce canal marketing se positionne en amont de l’acte d’achat et donc de la page des produits.

Dans le cadre d’une boutique en ligne, nous allons viser les mots-clés qui sentent l’achat. Voici quelques exemples pour bien comprendre : 

  • Nom précis d’un modèle : “Samsung Galaxy Note 10 Plus gris” ; 
  • Description précise d’un modèle : certains produits sont plus connus pour une caractéristique technique précise, par exemple “Samsung Galaxy 3 caméras” ou encore “Smartphone pliable Samsung” ;
  • Les mots-clés avec les mots “achat” ou “pas cher”.

Mais comment trouver ce type de mot-clé ? Trois façons : Amazon (1), Benchmarking (2), les outils de référencement comme Ahrefs (3). 

#1 La recherche de mots-clés via Amazon

De par sa position de marketplace absolue, Amazon n’accueille généralement que des internautes prêts à l’achat. Nous allons donc en tirer profit pour trouver les meilleurs mots-clés saisis par ces prospects chauds, voire bouillants.Pour ce faire, ouvrez Amazon.fr. Si vous êtes spécialisé dans les produits d’éclairage par exemple, écrivez “Lampe” sur la barre de recherche. Amazon se chargera alors de vous proposer très exactement 10 suggestions, qui constituent les compléments de requêtes les plus saisis par les utilisateurs de la mouture française (ou francophone) d’Amazon.

Notez ces éléments dans votre brouillon. Vous en aurez besoin. Attention : le mot que vous allez saisir doit être assez générique, pour que les compléments de requêtes soient liés à un fort trafic. 

Il y a une façon plus “pro” de le faire. Elle s’appelle Amazon Keyword Tool. Cet outil vous permet d’extraire les suggestions de complétion automatique d’Amazon de manière plus présentable, avec un classement selon le nombre de requêtes. Il permet également de produire un fichier CSV avec les meilleurs mots-clés. L’outil n’est pas gratuit, mais il vous offre trois recherches gratuites par jour, ce qui fera largement l’affaire.

#2 La recherche de mots-clés via benchmarking

Vous avez des concurrents, et vous les connaissez sans doute beaucoup mieux que tout éventuel prestataire SEO ou webmarketing. Ce qu’on va faire à ce stade s’apparente plus à de l’inspiration “poussée” qu’à un benchmarking. On va simplement saisir un mot-clé brut qui définit le mieux votre produit. sur Google.

Prenons par exemple le mot-clé “Cadeau enfant”. Vous aurez ce que l’on appelle une “position 0” occupée par la FNAC que nous vous conseillons d’ignorer. Le site fait autorité d’abord grâce à la notoriété de la marque en temps que telle, et non grâce à la seule stratégie SEO.

Intéressons-nous plutôt à la position 1, occupée par “Nature et Découvertes”. 

Vous remarquerez que votre mot-clé est déjà dans le méta titre : Idée cadeau pour un enfant, et les catégories sont optimisées : Cadeau enfant 7 à 14 ans, Cadeau Enfant 6 ans, Cadeau Baptême… Vous tenez donc quelques pistes intéressantes. Vous pouvez parcourir les pages internes du site pour vous inspirer. Contentez-vous des noms des catégories et des “grands titres”… ce sont les principaux facteurs de positionnement sémantique.

Au passage : ce site utilise un fil d’Ariane. Il s’agit d’un filet qui se positionne en haut de page pour aider l’utilisateur à se repérer dans l’arborescence du site… mais c’est aussi un excellent emplacement pour “caser” vos mots-clés. 

#3 La recherche de mots-clés avec Ahrefs

Voici une autre façon de réaliser un bon benchmarking, sans forcément passer par l’étape de la navigation sur Google. Il s’agit de l’outil Ahrefs. Créez un compte (deux semaines gratuites). Cliquez sur l’onglet “Organic Search” et coller le lien d’un site concurrent. 

Vous aurez alors une belle liste de mots-clés, probablement des milliers que nous allons filtrer. Cliquez en bas sur “View Full Report”.

Filtrez les résultats en affichant simplement les mots-clés sur lesquels le concurrent est positionné entre la 1ère et la 10ère place (c’est-à-dire la première page de Google). Vous pouvez également filtrer par trafic et par volume de recherche pour trouver vos pépites !

En cliquant, en bas, sur “Content Gap”, vous pouvez affiner davantage : vous aurez les “bons” mots-clés sur lesquels vos concurrents sont bien classés et pas vous.

Enfin, vous pouvez également trouver de bons mots clés en espionnant les enchères AdWords de vos concurrents ! 

En définitive, il s’agira d’aboutir à une feuille Excel organisée avec une matrice de mots-clés qui vous accompagnera tout au long de la création de vos contenus : descriptifs de produits, noms des catégories du site, vos introductions sur les pages des catégories, etc. Tulip Commerce a fait de la création et de la visibilité des boutiques en ligne son coeur de métier. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement !

En continuant à naviguer sur le site vous déclarez acceptez leur utilisation.
×

Bonjour!

Laissez un message à un de nos représentants ou envoyez-nous un e-mail à hello@tulipcommerce.com

× Comment puis-je vous aider ?